La Commission d’éthique Et de fair-Play se dote du statut de commission juridictionnelle

La Commission d’éthique et de Fair-play de la Fédération algérienne de football (FAF) s’est vue doté du statut de commission juridictionnelle après un vote massif lors des travaux de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du 23 avril 2018.


Présidée par Maître Abderrahmane Zouaoui, cette commission indépendante possède, désormais, la base juridique pour toutes les procédures et décisions qu’elle compte entamer.


La Commission d’Éthique peut imposer les sanctions prévues par les Statuts, le Code d’éthique et le Code disciplinaire de la FAF qui sont conformes aux directives de la FIFA.


Elle interviendra en cas de violations du Code d’éthique par des officiels, joueurs, intermédiaires et agents organisateurs de match licenciés. Ce code se concentre aussi sur les comportements généraux au sein du football, qui ne sont pas en rapport – ou qui sont peu en rapport – avec des actions sur le terrain.


La commission de l’Ethique et du fair-play, qui est une déclinaison de celle de la FIFA, a, comme son nom l’indique, pour mission de préserver l’éthique et de faire en sorte que le Fair-play règne en toutes circonstances
La FAF fait ce bref rappel en raison de certaines interprétations erronées voire des spéculations sur le vrai rôle de cette commission sur la scène footballistique.