​Le calendrier complet de la Coupe du monde 2022 dévoilé

La Fédération internationale de football (Fifa) a dévoilé mercredi le calendrier de la phase finale de la Coupe du monde 2022, prévue au Qatar du 21 novembre au 18 décembre.

Le match d'ouverture qui opposera le pays hôte à un de ses trois adversaires du premier tour en phase de poules, se déroulera le lundi 21 novembre 2022 à 13h00 (locales) au stade Al Bayt d'une capacité de 60.000 places, tandis que la finale aura lieu le 18 décembre à 18h00 (locales) au stade Lusail, d'une capacité de 80.000 places.

Les matchs de la phase de groupes commenceront à 13h00, 16h00, 19h00 et 22h00 locales (11h00, 14h00, 17h00 et 20h00 algériennes), avec coups d’envoi simultanés lors de la dernière journée, et ceux de la phase à élimination directe seront disputés à 18h00 ou 22h00 locales (16h00 ou 20h00 algériennes).

Le stade Khalifa International accueillera le match pour la troisième place le 17 décembre, tandis que le stade Lusail sera le théâtre de la finale qui se jouera le lendemain à 18h00 devant 80.000 personnes.

Dans l'optique d’offrir à toutes les équipes des périodes de repos optimales entre les matchs, il a été décidé d’étaler la phase de groupes sur douze jours, avec quatre matchs par jour. Les supporteurs profiteront ainsi d’un programme riche et captivant. En raison du concept d’organisation compact et du fait qu’aucun déplacement aérien n’est requis entre les sites, les organisateurs vont pouvoir, pour la première fois, optimiser le calendrier au profit des supporteurs, des équipes participantes et des médias

Cette optimisation de la répartition des matchs de groupes dans chaque stade, pour chaque horaire de coup d’envoi et pour chaque journée, sera effectuée après le tirage au sort, qui est actuellement prévu après la fenêtre internationale de mars 2022. Une fois les matchs connus, il sera discuté de quelle manière allouer les stades et les différents horaires de coup d’envoi afin de satisfaire au mieux les téléspectateurs dans les différents pays participants ou bien les supporteurs présents au Qatar, explique la Fifa.