​Réunion du Bureau Fédéral : (Covid 19) Ouverture d’un compte spécial de solidarité

Le Bureau Fédéral (BF) de la Fédération algérienne de football (FAF) a tenu, mardi 31 mars 2020, sa réunion mensuelle statutaire par vidéo conférence sous la présidence de M. Kheireddine ZETCHI, Président de la FAF et en présence de M. Abdelkrim MEDAOUAR, Président de la Ligue de football professionnel (LFP).

En ouverture de la séance, le Président de la FAF a signalé d’emblée que cette séance est consacrée exceptionnellement à la solidarité et à la contribution de la famille du football en faveur aux personnes atteintes par le COVID-19 et aux familles démunies.

Le Président de la FAF, a tout d’abord, et au nom des membres du BF, présenté les condoléances les plus attristées à toutes les familles endeuillées par la disparition de leurs proches dus au COVID-19, puis il a souhaité un prompt rétablissement à tous les malades et personnes atteintes, et enfin il a a rendu hommage au corps médical, au premier rang de la lutte contre ce fléau, ainsi que à tous les corps constitués, institutions, associations et simples citoyens qui se dévouent et se sacrifient chaque jour pour endiguer cette pandémie.

Après débat et échanges entre les membres du BF, il a été décidé ce qui suit

1. L’ouverture dès mercredi 1er avril 2020, d’un compte spécial d’aide au niveau de l’agence BEA où est domiciliée le compte de la FAF sis à Dely Brahim

2. Communiquer le numéro de ce compte à toutes les Ligues de wilayas, régionales, LIRF, LNFA et LFP) pour son alimentation.

3. M.M. Abdellah GUEDDAH (Président de la commission des finances de la FAF) et Amar BAHLOUL (Président de la commission de coordination des Ligues), en collaboration avec M. Mohamed SAAD, secrétaire général de la FAF, ont été désignés pour prendre en charge cette opération auprès des Ligues.

Pour ce qui est de la reprise des championnats, le communiqué indique que la FAF et la LFP continueront à suivre de tout prêt l’évolution de la situation au double niveau national et international à travers les cellules (FAF et LFP) mises en place à cet effet, et ce, en étroite collaboration et coordination avec les pouvoirs publics, notamment le Ministère de la jeunesse et des sports (MJS).