audit des stades 2019-2020 : Le premier rapport établi

La commission d’audit des stades informe les clubs des premières conclusions rendues par les sous commissions d’évaluation technique qui ont visité vingt neuf (29) stades :


1/ la première réserve émise par les sous commissions concerne l’état très dégradé des pelouses des stades suivants :

  • Unité Maghrébine (Bejaia).
  • 20 Août 1955 (Bordj Bou Arreridj).
  • 1er Novembre (El Harrach).
  • Stade communal de Magra.
  • Abdelatif Mokhtar (Bou Saâda).
  • Stade 19 mai Annaba (le gazon naturel nécessite un entretien dans les plus brefs délais).

La commission d’audit rappelle les clubs qu’ils sont dans l’obligation de changer leurs pelouses avant l’entame de la nouvelle saison.


2/ la deuxième réserve faite par les sous commissions d’audit concerne la capacité d’accueil des stades, il y a lieu de signaler que trois (des stades visités) ne disposent pas de la capacité exigée par l’article 57 du règlement du championnat professionnel à savoir :

  • Chahid Khelifi Touhami de Ain M’lila.
  • Stade communal de Marga
  • Ismail Makhlouf de Larba.


3/La troisième réserve formulée par les sous commissions est celle de l’éclairage ; on note que la majorité des stades des clubs de la Ligue « Une » disposent d’un système d’éclairage opérationnel à l’exception des stades :

  • Chahid Khelifi Touhami Ain M’lila.
  • Stade communal de Marga


4/ Un autre constat de la commission concerne les chaudières qui représentent un grand danger si elles restent dans leurs positions actuelles (sous les tribunes) ; les stades concernés sont :

  • Unité Maghrébine (Bejaia).
  • Ismail Makhlouf de Larba.
  • 13 février 1958 (Saida).
  • 20 Août 1955 (Skikda).


Aussi la commission signale l’absence des salles de conférence dans les stades suivants :

  • 1er Novembre (El Harrach).
  • Ismail Makhlouf de Larba .
  • Abdelatif Mokhtar (Bou Saâda).
  • Kherboussi Menouar (Azew).

A cet effet La commission d’audit précise que l’homologation des stades au titre de la saison 2019/2020 sera conditionnée par la levée de ces réserves (deuxième visite a partir du 20 juillet 2019) à défaut ces clubs sont dans l’obligation de trouver des terrains de substitution homologués dans leurs régions.